Découvrir nos réalisations2018-12-22T14:46:55+01:00

Découvrir nos réalisations pour les professionnels

centre commercial leclerc Cannes

Grande surface

Alpes Maritimes (06400)

Réalisation d’une toiture végétalisée extensive en tapis de sédums

Surface : 2 300 m²

centre commercial leader price

Discount Alimentaire

Tarn et Garonne (82000)

Réalisation d’une toiture végétalisée extensive en tapis de sédums

Surface : 1 900 m²

piscine-plouf

Piscine Publique

Sarthe (72500)

Réalisation d’une toiture végétalisée extensive en tapis de sédums / Pente >20%

Surface : 1 470 m²

Capitainerie Arcachon

Capitainerie

Gironde (33120)

Réalisation d’une toiture végétalisée extensive en tapis de sédums

Surface : 600 m²

Découvrir nos réalisations pour les particuliers

Particulier-3

Maison Individuelle

Gironde (33160)

Construction

Surface : 175 m²

Particulier-2

Maison Individuelle

Gironde (33480)

Rénovation

Surface : 220 m²

Particulier-1

Maison Individuelle en Bois

Gironde (33710)

Rénovation

Surface : 144 m²

 

Les toitures et murs végétalisés s’adressent autant aux particuliers qu’aux professionnels. Mon Toit Vert peut en effet habiller les grandes surfaces, mais également les maisons individuelles.

Installation des toits verts : Avant de pouvoir installer les plantes, de nombreuses couches sont à poser sur le support du toit.

La structure de l’installation : Elle est la plupart du temps en béton, en acier voire en bois. Elle est étudiée pour supporter tout le poids de l’installation « à vide » mais également le poids de celle-ci lorsqu’elle est gorgée d’eau à son maximum en période de pluie intense… Chez Mon Toit Vert, la toiture végétalisée peut être installée sur un toit dont la pente s’incline a 20° maximum. Au-delà on parlera plutôt de murs végétaux.

La couche d’isolation : Au-dessus du support vient se placer un premier tapis permettant l’isolation de la toiture. Il s’agit d’une étape nécessaire lors de tout travaux de rénovation ou de construction d’un bâtiment. Elle permet à l’habitation de garder la chaleur et d’éviter l’humidité.

La couche d’étanchéité : Au-dessus du tapis d’isolation vient se positionner une couche d’étanchéité. Elle est commune pour la construction de n’importe quel toit et est essentielle.

Le tapis de drainage : Juste après la couche d’étanchéité vient le tapis de drainage. Léger, il pèse aux alentours de 500gr le m2. Il s’agit le plus habituellement de polyéthylène gaufré d’une épaisseur de 10 mm. Son but est de drainer l’eau de pluie et de la rediriger vers les gouttières. Il peut être composé de différents matériaux.

Le système de filtrage des particules : Afin d’éviter que le tapis de drainage se bouche à cause des poussières et des particules environnantes, un système de drainage peut être placé. Il va récupérer tous les résidus qui ne peuvent pas passer dans le tapis de drainage.

Le substrat, support des végétaux : Par-dessus le filtre vient se positionner le substrat qui permettra aux plantes de se développer. Il doit être léger pour ne pas alourdir la structure et suffisamment aéré pour retenir l’eau. Il est le plus souvent constitué d’un mélange de terre, de compost et de pierres ponces… La couche de substrat avoisine les 10 cm environ.

L’installation des plantes : Enfin, il ne reste plus qu’à choisir avec précaution ses plantes et à les installer. Toutes les plantes peuvent pousser et fleurir sur les toits, mais certaines vont être plus fragiles que d’autres et vont demander plus d’entretien. Choisissez de préférence des plantes autonomes et qui résistent aux changements climatiques, aux vents, à la neige, au soleil, etc. Par exemple, des plantes vivaces et indigènes.

Vous souhaitez à tout prix préserver la biodiversité ? Préférez plutôt des plantes locales, mais résistantes !

leo dictum Praesent nec ante. Phasellus