FAQ : On réponds à vos questions2018-03-29T14:59:09+00:00

FAQ : On réponds à vos questions

Découvrez tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la mise en œuvre d’un toit végétalisé, avant, pendant et après l’opération. Posez-vous les bonnes questions, nous avons les réponses !

Questions les plus posées par nos clients

  • Les végétaux résistent jusqu’à quelle température ?

    Les végétaux que nous utilisons sont résistantes à des températures extrêmes allant de -20°C à +50°C. Cette résistance vous garantit la pérennité de votre installation.

  • Mon Toit Vert s’adapte à quel type de toit ?

    Notre procédé peut être posé sur tout type de toits (tuiles, béton, tôles d’acier nervurées, bois et panneaux dérivés), dans la limite d’une pente maximale de 20%. Ces toitures végétales peuvent aussi être posées sur des structures légères car même à saturation d’eau elles ne pèsent pas plus de 57 kg/m² (3 fois plus légers que les concurrentes).

  • Quelles solutions pour végétaliser des pentes supérieures à 20% ?

    Le système Vertige peut également être posé sur des pentes supérieures à 20% (jusqu’à 45%) grâce à des systèmes de fixation validées par un bureau de contrôle.

  • Quel entretien dois-je prévoir une fois mon installation terminée ?

    La toiture végétalisée ne requiert qu’un faible besoin de maintenance, le sedum étant une plante très résistante qui se régénère naturellement et ne nécessite pas de tonte. Nous proposons des contrats d’entretien (3 visites par an) à moindre coût. A noter : le système en rouleau permet de conserver un accès aisé à l’étanchéité en cas de réparation.

  • Que se passe-t-il en cas de grêle ?

    La végétalisation limite les effets dévastateurs de la grêle grâce à sa structure naturellement amortissante. Elle peut permettre une baisse de votre prime d’assurance sur les risques liés à la grêle.

  • Que se passe-t-il en cas d’incendie ?

    Le procédé Vertige limite la progression des incendies. En effet, une couche humide en toiture n’arrête pas un incendie mais peut ralentir sa vitesse de progression.

  • Que se passe-t-il en cas d’orages ?

    En cas de très fortes pluies, la végétalisation de toiture se comporte comme une éponge et absorbe jusqu’à 41 litres d’eau par m². Lors de violents orages, elle peut alors réduire la saturation des réseaux d’assainissement en assurant une régulation des eaux de pluie par rétention et écrêtement.

  • Quel impact phonique ?

    L’emploi du tapis végétal Vertige apporte un réel confort acoustique en atténuant les bruits extérieurs (diminution des nuisances sonores jusqu’à 8 décibels) et en réduisant les problèmes de résonances des grandes surfaces de toit. C’est une solution très efficace notamment près des aéroports ou dans les milieux urbains très denses, proximité avec des routes ou ponts.

dapibus ut neque. nec nunc elementum libero.